Qu’est-ce-qu’une AMAP ?


Une AMAP – ou association pour le maintien d’une agriculture paysanne – crée une relation directe et durable entre un ou plusieurs producteurs du coin (en agriculture bio le plus souvent) et des consommateurs. Quand on veut savoir précisément d’où viennent les fruits et légumes (parfois pain, viande, fromage) que l’on achète et comment ils sont produits, rien de mieux qu’adhérer à une AMAP ! On parle bien d’adhésion car c’est un partenariat sur le long terme qui engage à la fois producteur et consommateur : le premier assure une production de légumes régulière grâce à l’assurance d’achat par les seconds sur une période donnée (trimestre, semestre, ou même année). En connaissant le nombre d’acheteurs, l’agriculteur calcule précisément les quantités à produire, ce qui engendre moins de pertes et permet de fixer des prix modestes, surtout pour du bio ! D’autant plus qu’il n’y a pas d’intermédiaires et très peu de transport.
Concrètement, les adhérents d’AMAP viennent chaque semaine récupérer leur panier de fruits et légumes sur un lieu de distribution fixe. C’est une sorte de permanence assurée par des membres de l’association ou les producteurs eux-mêmes.
Pour se lancer, il suffit de repérer un lieu de distribution arrangeant ou un producteur qui nous plaît, de se rendre à une permanence et de s’y inscrire suivant les conditions fixées. Le consommateur s’engage à payer d’avance son panier (généralement un chèque est encaissé par mois) et à venir le chercher chaque semaine. Un peu de logistique qui change de la vieille tendance à “passer en vitesse au carrefour avant qu’il ne ferme”, mais qui une fois adoptée nous fait redécouvrir le goût du vrai bon légume.