La Maison du Compost vous aide à démarrer votre site de compostage

Afin de permettre le développement du compostage de proximité, La Maison du Compost travaille de concert avec l'Eurométropole de Strasbourg pour accompagner tout projet de site de compostage, individuel ou collectif, jusqu'à autonomie complète.

Pascale et Jean-Yves de La Maison du Compost accompagnent des initiatives individuelles ou collectives dans le montage de projets de compostage.

Après avoir commencé en 2010 par proposer des ateliers lombricompostage, ils répondent depuis 2012 à un appel à projet de l’Eurométropole pour populariser la pratique du compost de proximité, dans tous types de quartier, autant dans les petits immeubles que dans les grandes résidences, pour les particuliers, ou les professionnels, bref, tout le monde ! L’enjeu est autant écologique qu’économique, puisque le développement du compostage de proximité permet de réduire de 30% la quantité des déchets à transporter, et à traiter par la Ville.

Pour chaque demande d’accompagnement, le cas de figure va dépendre de la zone d’habitation d’où émane la demande. S’il s’agit d’un terrain privé, une copropriété par exemple, il leur faudra démarcher les bailleurs, qui choisiront l’emplacement des bacs. Pour une implantation sur la voie publique, c’est l’Eurométropole qui devra valider l’emplacement, et le groupement d’habitants devra se constituer en association. Pascale et Jean-Yves prospectent en porte à porte auprès des usagers voisins afin de cerner leur intérêt pour le projet. En effet, pour qu’un projet puisse se lancer, il faut dans un premier temps cerner le volume d’habitants prêts à s’investir, afin de cerner la faisabilité du projet. Du nombre de signatures recoltées dépendra le nombre de bacs et le montant des subventions allouées par l’Eurométropole.

Un accompagnement étape par étape vers l’autonomie de chaque site

L’avance des fonds pour l’achat des bacs est ensuite soumise à l’assemblée générale de la copropriété ou de l’association, et une fois le projet validé, la Maison du Compost achète les composteurs, qu’ils choisissent dans un souci de cohérence écologique : des bacs fabriqués à partir d’essences de bois locales, par de petites structures artisanales de proximité. Il faudra compter au minimum 3 bacs, pour le compost, la maturation, et le stockage de la matière sèche.
Les personnes référentes de chaque site sont formées à vérifier les dépôts, brasser le compost, assurer la relation avec les participants. L’objectif est ensuite d’accompagner le projet à travers 6 visites s’étalant sur une année, afin de rendre autonomes les usagers à chaque étape du processus de maturation du compost, qui dure entre 9 et 12 mois.

Déjà 250 sites de compostage collectifs sur Strasbourg. On continue dans cette voie ?

Une centaine de sites ont déjà bénéficié de leur accompagnement depuis 2012. La pratique progresse à Strasbourg, on compte aujourd’hui environ 250 sites de compostage collectifs (dont 20 sites publics), mais il reste encore un sacré chemin à parcourir.
Le développement de leur démarche dépendra de la capacité de la Ville à assurer le soutien financier, qui a déjà un peu été revu à la baisse (l’accompagnement se faisait sur deux ans au départ). Leur accompagnement est précieux pour garantir la pérennité d’un projet, et on espère qu’ils pourront préserver cette manière d’agir, alors n’hésitez pas à faire appel à leurs services !

En plus de leur accompagnement, la Maison du Compost propose également  tous types d’interventions (conférences, animations en milieu scolaire, ateliers de lombricompostage…) et tiennent régulièrement des stands sur la plupart des manifestations environnementales.

Rédigé par Sarah, avec l'aide de Pascale et Jean-Yves (La Maison du Compost)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'initiatives à Strasbourg